lundi 29 août 2011

Violeta se fue a los cielos

Le chant pour se réjouir, pour offrir, mais aussi pour conjurer la détresse et la peur, à l’image des mélodies que fredonne l'héroïne de Fausta, la teta asustada de Claudia Llosa. La peur d’une petite fille qui a assisté aux accès de folie de son père, la peur d’une femme qui voit son rêve d’amour et de partage de la musique lui filer entre les doigts. Violeta, c’est Violeta Parra (voir article du 7 décembre 2010). Celle qui s’efforça de faire perdurer la mémoire du folklore chilien en allant collecter paroles et musiques dans les... [Lire la suite]
Posté par Segolene Roy à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :